Fais-moi plaisir! (Emmanuel Mouret, 2009): chronique cinéma

FAIS-MOI PLAISIR!
Un film de Emmanuel Mouret
Avec Emmanuel Mouret, Judith Godrèche, Déborah François, Frédérique Bel, Jacques Weber, Danny Brillant
Genre: comédie
Durée: 1h30
Date de sortie: 24 juin 2009

Fais moi plaisir affiche

En couple, Jean-Jacques et Ariane ont néanmoins des envies décalées et lorsque cette dernière apprend que son petit ami a rencontré une femme mystérieuse, elle décide de le convaincre de coucher avec elle pour sauver leur couple. Gêné et interdit Jean-Jacques accepte à contrecoeur et se rend à une soirée organisée par cette fameuse inconnue prénommée Elisabeth. Il apprend alors qu’elle est la fille du président de la république et qu’elle nourrit des sentiments amoureux à son égards. La spirale des confusions, des quiproquos et des actes manqués commence alors…

Fais moi plaisir photo 1

Fais moi plaisir photo 2

Dans la lignée de son précédent film, Un baiser s’il vous plaît, le cinéaste et acteur Emmanuel Mouret continue d’explorer les affres de l’amour sous des dehors comiques et maladroits. Son personnage, Jean-Jacques, un grand dadet un peu naïf et gauche, n’en reste pas moins un homme profondément sincère et gentil en toutes circonstances. Lui, l’inventeur du produit bleu qui s’en va en un coup de serviette, n’arrive pas à bien saisir la psychologie féminine et c’est toujours à contretemps qu’il comprend et agit. Il y a à la fois du Gaston Lagaff, du Monsieur Hulot et du Hrundi Bakshi (le personnage de Peter Sellers dans The party de Blake Edwards) dans son personnage. Par ailleurs la scène de réception dans les pièces de l’Elysée est un hommage direct au film de Blake Edwards, Jean-Jacques étant l’invité inapproprié, l’intrus en quelque sorte, qui ne cerne pas les codes d’un monde social auquel il n’appartient pas.

Fais moi plaisir photo 3

Mais le Jean-Jacques a de la ressource et surtout un flegme à tout épreuve. Sans jamais avoir peur du ridicule il se glisse volontiers dans les situations les plus embarrassantes possibles avec un naturel confondant. Emmanuel Mouret force le trait, sans jamais trop en faire, et joue du décalage avec maîtrise. Entouré de personnages féminins excessifs, hormis la serveuse de la dite réception certainement la plus naturelle et la plus charmante incarnée par Déborah François, leurs comportements sèment le trouble dans l’esprit de cet homme plus candide que séducteur. Dans le rôle de la fille du président, Judith Godrèche joue les ingénues et dans celui de la petite amie un peu torturée, Frédérique Bel est délicieusement énervante. Emmanuel Mouret filme du Emmanuel Mouret, entre cinéma et théâtre, entre comédie satirique et comédie de boulevard. Les dialogues fleurtent avec l’excès pourtant l’overdose ne survient jamais.

Fais moi plaisir photo 4

Un film qui joue également de la frustration, de la montée du désir jusqu’aux préliminaires sans jamais satisfaire totalement à la fois le voyeurisme du spectateur ni les pulsions des personnages. Il s’agit à chaque fois d’emprunter des chemins bifurqués, à contresens ou encore à sens unique. Sur la route de l’amour Jean-jacques cherche sa voie avec beaucoup d’hésitations. A la fois burlesque et tendre, Fais-moi plaisir ! dresse un portrait amusé et décalé du couple moderne qui chercherait son bonheur dans l’infidélité. Sans jamais trop y croire n’y porter aucun jugement, le cinéaste jongle avant tout avec les codes de la comédie de situation pour offrir une heure trente de détente et de sourires. Loin de l’humour gras sans finesse d’une grande majorité de comédies françaises, Emmanuel Mouret joue la carte de la sobriété plutôt que celle de l’excès, du raffinement plutôt que celle de la grossièreté.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s