Un enfant pas comme les autres (Menno Meyjes, 2007): chronique cinéma

UN ENFANT PAS COMME LES AUTRES
(Martian child)
Un film de Menno Meyjes
Avec John Cusack, Amanda Peet, Olivier Platt, Sophie Okonedo, Bobby Coleman, Richard Schiff, Howard Hesseman, Joan Cusack
Genre: comédie dramatique
Pays: USA
Durée : 1h45
Date de sortie : 15 juillet 2009

un enfant pas comme les autres affiche

David Gordon est un écrivain de romans de science-fiction tout juste veuf. A cause du manque qu’il éprouve à travers l’absence de sa femme, il décide d’adopter un enfant. Très vite il rencontre Dennis, un enfant solitaire et marginal d’un orphelinat. Prétendant venir de Mars, il se réfugie dans un carton pour se protéger des rayons nocifs du soleil. Attiré par l’originalité du petit garçon, David décide de franchir le pas et de devenir un père responsable. Alors que Dennis cherche ses repères dans sa nouvelle maison, l’excentricité de ses comportements et de ces propos poussent David à vouloir le comprendre, de comprendre pourquoi ce petit garçon se dissimule derrière cette attitude. L’autorité n’étant pas le fort de l’écrivain, le petit Dennis n’arrive toujours pas à s’insérer parmi les autres. Les responsables du foyer commencent à vouloir renoncer à l’adoption alors que David s’attache de plus en plus à l’enfant.

un enfant pas comme les autres photo 1

un enfant pas comme les autres photo 2

Adaptation du livre à succès L’enfant de Mars de David Gerrold, Un enfant pas comme les autres est une fable généreuse sur le droit à la différence. Un brin mélodramatique, l’intérêt du film repose essentiellement sur la performance du très jeune Bobby Coleman dans le rôle de Dennis, cet enfant solitaire qui refuse sa place dans la société mais qui en définitive ne cherche rien d’autre que l’amour d’un père ou d’une mère. Autant par son apparence que par son jeu audacieux, le jeune comédien habite son personnage avec une aisance folle, donner sans mal la réplique à un John Cusack sobre mais touchant dans le rôle de cet écrivain lui aussi en mal d’amour. Le couple père-fils s’élabore peu à peu, tout autant dans les scènes de complicité que dans les disputes. Le père, écrivain de profession qui fait de l’imaginaire son pain quotidien, ne peut refuser à l’enfant d’utiliser ce même imaginaire pour se construire, s’accepter et se protéger d’un monde adulte qu’il ne comprend pas et le terrifie. Par le comportement de Dennis, David Gordon doit remettre tous ses repères en question, son rapport aux objets, aux personnes mais aussi ses propre rapports aux souvenirs de sa femme, Dennis ne cessant de voler des photos intimes auxquelles il tient beaucoup.

un enfant pas comme les autres photo 3

un enfant pas comme les autres photo 4

D’un homme dépossédé de l’amour de l’être cher, il doit de nouveau élaborer une relation particulière, unique et sans limite pour un enfant qui risque de lui être enlevé à tout instant. Autour de ce duo filial gravite une galerie de personnages secondaires, de Harlee la meilleure amie à la fois rassurante et confidente à Jeff, l’éditeur amical mais parfois envahissant en passant par sa propre sœur, Liz, elle-même mère de deux enfants, qui perçoit dans cette adoption un succédané à la perte de sa femme. Chacun adopte sa propre attitude vis à vis de l’enfant, Harlee acceptant sans difficulté les excentricités du garçon alors que Liz perçoit tout de suite les difficultés d’élever un enfant si étrange et déstructuré. Pour sa part, David voit en lui le propre garçon qu’il était lui-même, enfant, et désire ardemment croire en Dennis, en ses capacités et son inventivité. Mais très vite David se heurte à ses propres prérogatives de père, non pas seulement celui d’aimer cet enfant très spécial, mais aussi celui de construire pour son fils adoptif un environnent sain et cadré qui lui permettrait d’intégrer les normes sociales.

un enfant pas comme les autres photo 5

un enfant pas comme les autres photo 6

Outre l’énorme carton qui lui sert de refuge, Dennis aime s’approprier les objets des autres dans le cadre de sa mission, celle de comprendre la race humaine. Il vit la tête en bas, pratique une langue inconnue et bricoles des objets étonnants et déroutants à partir de choses hétéroclites, il s’approprie le monde à travers le tuyau d’un aspirateur, etc. Sous l’aspect de rites apparemment dépourvus de sens, Dennis appréhende ce qui l’entoure, non sans quelques anicroches et situations embarrassantes. Film sensible qui confronte le point de vue d’un enfant face aux normes des relations humaines, Un enfant pas comme les autres traite son sujet avec intelligence et subtilité, sans dogmatisme et moralité. L’imaginaire débridé d’un enfant peut être à la fois un atout pour son développement personnel ou un piège cruel si cet imaginaire lui interdit d’atteindre les autres. Il ne s’agit pas tant pour David d’aller vers Dennis que le contraire, l’enfant faisant preuve parfois d’une véritable pertinence pour tenter de se rapprocher de ce père adoptif lui même très original.

un enfant pas comme les autres affiche 2

un enfant pas comme les autres affiche 3

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s