Prix du cinéma européen

Il y a quelques jours s’est tenu la remise des Prix du Cinéma Européen à la Jahrhunderthalle de Bochum en Allemagne. Avec Wim Wenders en maître de cérémonie, la remise des prix fut retransmise en différé dimanche soir sur Arte. Plutôt ennuyeuse et sans surprise, la soirée consacrait deux personnalités d’un Prix d’Honneur, le cinéaste anglais Ken Loach et l’actrice française Isabelle Huppert. Le ruban blanc (Das weisse band – eine deutsche kindergeschichte) de Michael Haneke qui a reçu la Palme d’Or au dernier Festival de Cannes ressort grand vainqueur de cette soirée avec pas moins de trois récompenses parmi les plus importantes: Prix du Film Européen, Prix du Réalisateur Européen et Prix du Scénario. Un prophète de Jacques Audiard s’en sort avec les honneurs avec deux récompenses, le Prix de l’Acteur Européen pour l’interprétation de Tahar Rahim et le Prix du Son attribué à Brigitte Taillandier, Francis Wargnier, Jean-Paul Hudrier et Marc Doisne. Enfin Slumdog millionaire ne repart pas non plus bredouille avec le Prix du Public décerné à Danny Boyle et le Prix de la photographie attribué à Anthony Dod Mantle à la fois pour son travail effectué sur le film de Danny Boyle mais aussi pour sa collaboration avec Lars Von Trier sur Antichrist.

Kate Winslet, non présente pour recevoir son trophé, fut récompensée pour son interprétation dans le film The reader de Stephen Daldry alors que le cinéaste Andrzej Wajda s’est vu offrir le Prix de la Critique pour son dernier film Sweet rush (Tatarak). Le prix Eurimages de la co-production européenne fut quand à lui décerné à Dania Elbaum et Jani Thiltges pour leur travail de coopération tout au long de l’année sur des films tels que Ne te retourne pas de Marina de Van ou encore Irina Palm de Sam Garbarski. Le prix Arte du Documentaire a été remporté par le film suisse The sound of insects – a record of a mummy réalisé par Peter Liechti.

Passés à la trappe lors de la rediffusion sur la septième chaîne, les dernières récompenses ont été décernés à Alberto Iglesias pour la composition de la musique du film de Pedro Almodovar Etreintes brisées (Los abrazos rotos), le Prix Découverte pour le film de Peter Strickland déjà primé de l’Ours d’Argent au dernier Festival de Berlin, Katalyn Varga, le Prix du Film d’Animation pour Mia et le migou réalisé par Jacques-Rémy Girerd et enfin le Prix du Court-Métrage pour Poste restante dirigé par Marcel Lozinski. Certainement moins glamour que les Prix d’Honneur, ces Prix n’en sont pas moins fondamentaux pour souligner le savoir-faire européen en matière de cinématographie.

Publicités

4 ème Festival Franco-Coréen du film du 4 au 17 novembre

affiche festival du film coréen 2009
affiche festival franco-coréen du film 2009

Pour la quatrième année consécutive, le Festival Franco-Coréen du film se tient à Paris au cinéma Action Christine du 4 au 17 novembre. Initié par l’association 1886 qui tient à promouvoir les échanges et les activités cinématographiques entre la Corée et la France, ce festival est l’occasion de découvrir de nombreux films coréens inédits, aussi bien longs que courts métrages, mais aussi des films plus anciens qui constituent un patrimoine culturel riche et singulier.

Cette année encore sera donc l’occasion de découvrir quelques perles rares

Children in the firing range (Kim Soo-yong, 1967)
Parade of wives (Im Kwon-taek, 1974)
Six daughters (Bae Seok-in, 1967)
Testimony (Im Kwon-taek, 1973)

3xFTM affiche
3xFTM affiche

Mais surtout un beau panel de films récents :

3xFTM (Kim Il-rhan, 2008) documentaire
A.U.D.I.T.I.O.N. (Kim Seong-jun et Lee Je-cheol, 2009)
My friend & his wife (Shin Dong-il, 2006)
Norwegian woods (No Zin-soo, 2009)
Portrait de famille (Kim Young-jo, 2007) documentaire
Potato symphony (Jeon Taek, 2008)
Punchlady (Kang Hyo-jin, 2007)
Rough cut (Jang Hoon, 2008)
The mountain in the front (Kim Jee-hyun, 2009) documentaire
Viva! love (Oh Jeoum-kyun, 2007)

my friend and his wife affiche
my friend and his wife affiche

Dans la catégorie des courts métrages, le public ne sera pas en reste avec une sélection de dix films :

Balcon à part (Gwak Mi-sung, 2008)
Coldblood (Park Mi-hee, 2008)
Dust kid (Jung Yumi, 2009) animation
Fish (Byun Byung-jun, 2008)
Hybrid (Saino Kim, 2008)
Stop (park Jae-ok, 2008) animation
Suicidal variations (Kim Gok et Kim Sun, 2007) expérimental
Too bitter to love (Gone, 2008)
Unfamiliar dreams (Kim Ji-gon, 2008) documentaire
Untitled (Park Junyeong, 2007)

punchlady affiche
punchlady affiche

Dans la section Regards Croisés, le festival propose cinq courts métrages coréens accompagnés de cinq courts métrages français :

Auld lang syne (So Joon-moon, 2007)
Boy meets boys (Kim Jho Gwang-soo, 2008)
I am (Kim Hea-in, 2008)
Run, vino (Hong Dong-myung, 2007)
Within (Lee Hye-in, 2008)

Le baiser (Julien Eger, 2007)
Les filles de feu (Jean-Sébastien Chauvin, 2008)
Tel père, telle fille (Sylvie Ballyot, 2007)
Un peu de soleil dans les yeux (Stéphane Botti, 2009)
Une si petite distance (Caroline Fournier, 2008)

De quoi donc s’abreuver de films coréens sans restriction avec, cerise sur le gâteau, un film d’ouverture qui n’est autre que le génialissime Breathless (chroniqué dans nos pages) par le réalisateur Yang Ik-june et le film de clôture, Robot Taekwon V, film d’animation de 1976 réalisé par Kim Chung-gi. Deux must à ne manquer sous aucun prétexte.

rough cut affiche

viva love affiche
viva love affiche

Festival Némo du 1er au 11 avril 2009

Le festival des nouvelles images et de la création multimédia est désormais de retour au Forum des images. Entre installations multimédias, films musicaux, panorama international et performances live (entre autres Mira Calix, Byetone, Franck Bretschneider et AntiVJ), le Festival Némo 2009 risque fort d’en mettre plein les yeux et les oreilles. Le tout répartit sur près de sept sites répartis en Ile de France. Sans oublier de dire que ces dix jours de fête sont en entrée libre!

Le programme complet téléchargeable sur http://www.arcadi.fr/nemo

festival-nemo-20091